Entretien des machines de coupage à l’arc plasma

Posté sur 02/02/2016
Posté par Hypertherm

Selon la loi de Muprhy, la machine de coupage plasma se cassera juste au moment où vous en aurez le plus besoin, généralement au milieu d’une tâche de coupe de plaque importante. À un coût de plus de 200 $ par heure, le temps d’immobilisation d’une machine de coupe est cher..

Beaucoup d’ateliers ne disposent pas de programme d’entretien préventif régulier pour leurs systèmes de coupage plasma. Après quelques mois de manquement, la machine ne fonctionnera plus comme prévu. Les pièces mécaniques s’useront prématurément, générant des mouvements difficiles de la machine. Cela peut conduire à des pièces en dehors des limites de tolérance et à une mauvaise qualité de coupe, surtout à des vitesses de coupe élevées. En cas de défaillance d’un composant de la machine, le dépannage et la réparation peuvent prendre plusieurs jours.

 

Illustration de la machine de coupage à l’arc plasmaNettoyer les composants de la machine : rails, engrenages, crémaillères, ... Niveler et aligner les rails. Aligner et régler les engrenages et les roulements. Vérifier la perpendicularité de la torche par rapport à la table et à la pièce à couper. Vérifier les limites de sécurité, qui doivent être suivies afin de garantir la sécurité de l’opérateur et d’éviter d’endommager la machine. Régler les moteurs et les commandes.

 

 

Voici une liste de vérification servant de point de départ pour un programme d’entretien préventif.

  • Nettoyer le corps de la torche
    Retirer les pièces de la torche et examiner l’intérieur de la torche Rechercher des signes de dommages mécaniques aux filetages Nettoyer l’intérieur de la torche avec un écouvillon en coton et un produit pour contacts électriques Débrancher la torche de son tube de montage et glisser le tube en arrière afin de voir les raccords du faisceau de torche Rechercher des fuites ou des dommages aux raccords Souffler toute accumulation de poussières métalliques

  • Nettoyer les faisceaux de torche
    Essuyer ou souffler toute la longueur des faisceaux de torche afin de retirer toute accumulation de poussières métalliques ou de saletés. Les poussières métalliques peuvent dissiper la haute tension nécessaire à l’amorçage de l’arc plasma. Inspecter les tuyaux à la recherche de pincements ou d’usure, de fils exposés, de raccords abîmés ou d’autres dommages. Vérifier le blindage haute fréquence pour une bonne connexion à la terre.

  • Nettoyer la source de courant
    Souffler toute accumulation de poussières métalliques à l’aide d’air comprimé de l’atelier, propre et sec. Les poussières métalliques peuvent endommager les composants de la source de courant, particulièrement les circuits imprimés. Les contacteurs, relais et ensembles d’éclateur peuvent également être défaillants à cause d’une accumulation de poussières métalliques. Inspecter les filtres à air sur le boîtier de la source de courant et les remplacer si nécessaire.

  • Vérifier les composants du refroidissement de la torche
    Pour les torches refroidies à l’eau, vérifier l’écoulement du liquide de refroidissement dans le réservoir à la recherche d’aspiration d’air ou de débit réduit. S’assurer que le débit de retour correspond aux gallons par minute indiqués. Vérifier que les débistats sur la conduite de retour fonctionnent correctement. Un débit du liquide de refroidissement insuffisant peut causer une surchauffe de la torche. Vérifier les filtres de liquide de refroidissement et les grilles des pompes et les nettoyer ou les remplacer si nécessaire. Vérifier la résistivité du liquide de refroidissement à l’aide d’un conductimètre si possible. Pour la plupart des systèmes, la résistivité ne doit pas dépasser 10 micro-ohms. Vider et remplir le liquide de refroidissement tous les six mois.

  • Vérifier la qualité de l’eau
    La qualité de l’eau secondaire est particulièrement importante pour les torches à injection d’eau. La dureté de l’eau ne doit pas dépasser 8,5 ppm ou 0,5 grains. Une eau dure génère des dépôts minéraux s’accumulant sur les buses, en réduisant la durée de vie. Utiliser un adoucisseur d’eau du commerce si nécessaire. La qualité de l’eau est également importante pour les tables à eau. Si l’eau de la table est très contaminée par des saletés ou des poussières métalliques, elle peut causer des amorçages difficiles de la torche plasma. Elle peut également être la source d’accumulation de rouille sur les pièces à couper.

  • Vérifier le plasma
    La qualité du gaz est essentielle pour conserver de bonnes durées de vie des pièces et qualités de coupe. Afin de vérifier la qualité de l’air, maintenir un papier toilette sous la torche lors de la purge du gaz dans le système en mode TEST. Rechercher une contamination par l’eau, un brouillard huileux ou des particules. Vérifier les filtres toutes les semaines. Vider les pièges à humidité lorsque l’eau commence à s’accumuler.

  • Nettoyer les composants de la machinerails, engrenages, crémaillères, ...
    Utiliser un agent dégraissant et un tampon abrasif afin de retirer la graisse, la saleté et les poussières métalliques. Lubrifier les engrenages avec un lubrifiant sec comme la poudre de graphite. Si les roulements possèdent des raccords graisseurs, les lubrifier. Ne pas lubrifier les sections de rails. Le lubrifiant attirera les contaminants, causant une usure excessive.

  • Niveler et aligner les rails
    Vérifier les joints aux sections des rails avec une pièce métallique ou autre équerre de précision à la recherche d’un mauvais alignement. L’alignement des rails évitera des traînées sur les moteurs d’entraînement. Les distances entre les rails doivent être égales sur toute la longueur du système.

  • Aligner et régler les engrenages et les roulements
    Les engrenages ne doivent pas chevaucher les crémaillères. Régler l’alignement des engrenages afin de supprimer tout jeu entre les engrenages et les crémaillères. Réaliser ces ajustements pour les rails et les traverses. L’alignement des roulements doit laisser un jeu minime entre eux, les rails et les traverses. Ces roulements sont généralement montés sur un arbre excentrique. Les régler jusqu’à ce qu’aucune lumière ne se voie entre le roulement et la surface du rail. Ne pas serrer de façon excessive. Alors que les engrenages d’entraînement sont dégagés, rouler le roulement entre les rails afin de vérifier les raccords. Régler en conséquence jusqu’à ce que le roulement roule librement avec un minimum de vibrations et de résistance.

  • Vérifier la perpendicularité de la torche par rapport à la table et à la pièce à couper
     Les collisions peuvent supprimer la perpendicularité de la torche avec la pièce à couper.

  • Vérifier le dispositif de montage de la torche
    Il peut causer des vibrations qui engendrent une coupe ondulée.

  • Vérifier les limites de sécurité, qui doivent être suivies afin de garantir la sécurité de l’opérateur et d’éviter d’endommager la machine. Déplacer la machine à chaque limite afin de tester les interrupteurs. S’assurer que la machine s’arrête lorsque chaque interrupteur est atteint. Inspecter les arrêts mécaniques afin de s’assurer qu’ils sont en état de marche.

  • Régler les moteurs et les commandes
    Le réglage du moteur d’entraînement peut être nécessaire si les moteurs semblent désynchronisés : la torche ne retourne pas à sa position de repos ou les coupes des pièces ne sont pas précises, particulièrement lors de l’association de mouvement des moteurs x et y. Les vitesses de chaque axe doivent être égales pour le bon positionnement de la torche. Le mouvement du moteur doit également être minimisé. Ces réglages étant différents d’un système à un autre, consultez le manuel ou un représentant agréé de votre machine afin de régler l’ensemble moteur.
Posté sur 02/02/2016
Posté par Hypertherm

Recherche

Catégories

Étiquettes populaires

Filtrer par mois