On utilise habituellement un de deux formats de machine pour réaliser un poinçonnage sur une feuille ou plaque plate. Tout d’abord, les machines de poinçonnage autonomes, telles que les poinçonneuses à tourelle, proposent un fonctionnement automatisé, dont le poinçonnage, la découpe de contours (grignotage) et le taraudage. Les poinçonneuses à tourelle sont des outils de poinçonnage très efficaces en raison de leur grande polyvalence. On obtient des trous très précis sans risquer d’endommager les pièces à couper par les zones affectées thermiquement.

Un deuxième format de machine intègre le poinçonnage dans une machine plasma X-Y, laser ou de traitement de plaque. En associant ces procédés, les fabricants de pièces profitent d’une productivité supérieure grâce à la réduction de la manipulation du matériel et à une meilleure qualité des pièces. De plus, ces machines intégrées occupent moins d’espace.

Les associations plasma/poinçonnage et laser/poinçonnage comprennent généralement une table de coupe traditionnelle avec la capacité supplémentaire de repositionner la pièce à couper vers une station de poinçonnage. (Ces machines sont parfois appelées machines de repositionnement.)

Les machines à plaque associent la coupe, le poinçonnage, le perçage et d’autres outils dans une seule machine très polyvalente.

Les applications habituelles incluent :

  • Composants et boîtiers structurels électroniques
  • Quincaillerie de petits appareils
  • Applications structurelles des trous de boulon

Les technologies de procédés utilisées sont :

  • Poinçonnage
  • Taraudage

Voir les produits connexes

En savoir plus