Type de matériau et épaisseur idéale

  • Acier au carbone uniquement
  • Meilleures coupes jusqu’à 152 mm (6 po) ou plus, coupes de qualité entre 6 mm (1/4 po) jusqu’à 51 mm (2 po)

Qualité de coupe

  • Bonne sous réserve que l’opérateur soit compétent et puisse maintenir la bonne distance torche-pièce
  • Grande zone affectée thermiquement à cause des vitesses de coupe lentes
  • Les arêtes sont normalement grossières; toutefois, avec un opérateur compétent, les arêtes peuvent être aussi propres que le plasma et avec une meilleure angularité.
  • Retrait des scories nécessaire, sauf si l’opérateur est très compétent

Productivité

  • Le processus est plus lent que le plasma pour la coupe de matériau plus fin (moins de 3/4 po).
  • La préchauffe est nécessaire au point de départ de la coupe.

Coûts de fonctionnement

  • Élevés à cause des coûts élevés du gaz, de la location des bouteilles et de la vitesse de coupe lente
  • Les coûts de fonctionnement sont plus concurrentiels avec le plasma pour la coupe de matériau plus épais.
  • Peu d’entretien

Coût des investissements en équipement

  • Moyen; plus élevé que pour un outil manuel, mais moins que pour le plasma
  • Torche et bouteilles de combustible de qualité : de 350 $ (modèle pour bricoleur) jusqu’à 1 000 $ (modèle professionnel)

Portabilité

  • Portabilité moyenne
  • Ne dépend pas d’une source de courant principale mais nécessite des bouteilles de combustible et d’oxygène

Dernier argument

Considérez l’oxygaz si vous coupez de l’acier au carbone de 152 mm (2 po) d’épaisseur ou plus.