Il existe de nombreuses solutions logicielles d’imbrication CAO/FAO, à tous les niveaux, depuis l’entrée de gamme, en passant par celles pour bricoleurs et jusqu’à celles avancées pour entreprise.

Voici quelques points à prendre en compte pour effectuer votre choix :

  1. Le logiciel prend-il en charge toutes mes machines et applications?
    Avec les logiciels avancés, vous allez pouvoir consolider toute votre programmation dans une seule solution logicielle, incluant la prise en charge de multiples processus de coupes, tels que plasma, laser, oxygaz et jet d’eau. Vous pourrez également contrôler une association de poinçonnage, de perçage, de chanfrein et bien d’autres. De plus, un logiciel FAO peut prendre en charge presque toutes les marques et tous les modèles de machines. Avec les logiciels d’entrée de gamme, il se peut que vous ne puissiez contrôler qu’une seule machine.

  2. Est-ce que le logiciel est simple d’utilisation?
    Certains programmes sont mieux conçus que d’autres. Étudiez si l’interface du logiciel est intuitive et simple à comprendre. Combien d’écrans différents sont nécessaires? Avez-vous besoin de basculer entre les programmes pour terminer la tâche? Si le logiciel a été conçu pour la productivité, votre équipe sera prête plus rapidement et pourra terminer son travail en quelques étapes.

  3. Quelles sont les économies de matériel auxquelles je peux m’attendre?
    Vous verrez sans doute une amélioration immédiate dans l’utilisation du matériel lorsque vous utilisez un logiciel plus avancé. Elle se fait grâce aux algorithmes sophistiqués et aux techniques d’optimisation qui sont utilisés avec l’imbrication automatique, ainsi qu’à d’autres caractéristiques, telles que la gestion de l’inventaire des plaques et le traitement des bons de fabrication. Même une amélioration de quelques pourcents dans l’utilisation du matériel peut entraîner d’importantes économies : un logiciel avancé peut donc s’avérer rentable assez rapidement.

  4. Puis-je réduire mes coûts d’exploitation?
    Si vous cherchez à réduire le nombre de perçages et ainsi à réduire le coût des consommables, alors voyez si le logiciel propose les options telles que des coupes de ligne conjointe, les coupes à la chaîne ou les coupes en pont.

    Une meilleure qualité des pièces grâce à l’expertise intégrée des processus entraîne moins d’opérations secondaires pour peaufiner la pièce. L’évitement de collision avec plasma et laser aide à réduire les dommages onéreux à la tête de coupe causés par les collisions.

  5. À quelle qualité de pièce dois-je m’attendre?
    Si vous voulez vous assurer que le travail soit effectué correctement dès le départ et ainsi éviter des opérations secondaires lorsque cela est possible, alors un logiciel avancé peut être la solution. Un bon code CN améliore automatiquement la qualité des arêtes, réduit les scories, réduit les trous coniques, fournit des angles plus précis et ajoute des faisceaux avec la longueur, le style, l’angle optimum, etc. Étudiez si le logiciel traite ces aspects de la tâche ou demandez à faire un essai gratuit avec les capacités de production activées et voyez par vous même si cela fonctionne.

  6. Qu’en est-il de la création de pièces et de l’importation CAO?
    Presque tous les logiciels d’imbrication CAO/FAO peuvent importer des fichiers CAO standard DXF et DWG. Toutefois, les logiciels avancés sont également équipés de leur propre programme 2D CAO intégré ou d’une bibliothèque de pièces à géométrie variable. De plus, si vous utilisez CAO 3D pour créer des pièces, vous pourriez peut-être voir si le logiciel prend en charge l’importation directe 3D CAO.

  7. Le logiciel est-il personnalisable?
    Vous pourriez avoir intérêt à acheter un logiciel qui soit flexible ou modulaire. Cette architecture garantit que vous ne payez que les caractéristiques et options dont vous avez vraiment besoin.

  8. Existe-t-il d’autres moyens pour augmenter la productivité?
    Demandez si le logiciel prend en charge les évitements de collision. Cette caractéristique évite automatiquement les renversements de pièces sur la plaque sans avoir à soulever entièrement la tête, réduisant significativement la durée du cycle entre chaque coupe. Prenez aussi en compte les capacités de coupe des squelettes, qui facilite et sécurise le retrait des squelettes de la table et leur recyclage.

  9. Est-ce qu’il fonctionnera avec mon système PRO ou MRP?
    Si vous disposez d’un progiciel de gestion intégré ou d’un système de gestion de production informatisé, il peut être fortement avantageux d’intégrer votre logiciel existant dans votre nouveau logiciel d’imbrication CAO/FAO. Seules les solutions logicielles avancées CAO/FAO prennent en charge l’intégration des systèmes PRO/MRP. Idéalement, vous devriez travailler avec un fournisseur de CAO/FAO qui a déjà travaillé avec votre marque PRO/MRP.

  10. Existe-t-il d’autres caractéristiques que je dois prendre en compte?
    Les logiciels d’imbrication CAO/FAO peuvent contenir des centaines de caractéristiques qui répondent à une large gamme de clients et d’applications. Vous devriez vérifier l’ensemble des caractéristiques d’un produit logiciel et demander au fournisseur si elles correspondent bien à vos besoins précis.

  11. Quelles formations et assistance sont proposées après l’achat?
    La qualité de l’assistance proposée par le développeur du logiciel est très importante. L’assistance est-elle incluse avec votre achat? Cela comprend-il une assistance directe avec un expert au téléphone? Quelles sont les limites à l’assistance? Quel type de formation est proposé? Existe-t-il des formations en ligne, des vidéos, etc., ou faut-il y participer en personne? Y a-t-il des frais séparés pour les mises à niveau du logiciel ou sont-elles incluses? Obtenir des réponses à ces questions à l’avance permet de gagner du temps par la suite et permet à votre entreprise de bénéficier d’une disponibilité maximum et de résultats optimums de votre logiciel.