Le système plasma Powermax45® XP est un outil idéal pour de nombreuses applications très utilisées de marquage du métal dont :

  • Les numéros de référence des pièces
  • Les lignes tracées pour indiquer l‘emplacement des soudures et des pliures
  • La création d’encoches d’arrêt pour le perçage

Le système, qui a été spécialement conçu pour fournir un arc plasma stable à faible tension à l‘aide d‘une buse de gougeage de précision et d‘un protecteur de marquage, peut réaliser des marquages de qualité avec une torche machine ou manuelle et soit de l‘air ou de l‘argon comme source de gaz.

Types de marquage légers et plus importants

Il existe principalement deux différents types de marquages : des traces légères et plus importantes. Normalement, le choix dépend si le marquage doit être visible sur le produit fini. Si le marquage doit être apparent après peinture, par exemple, une trace plus importante est préférée. Pour identifier une pièce de manière temporaire, et dont la trace n‘est pas nécessaire après son assemblage final, une trace légère reste la meilleure solution, car elle peut être facilement éliminée à l‘aide d‘une meuleuse ou par une couche de peinture.

De nombreux paramètres du Powermax45 XP peuvent être facilement ajustés pour obtenir différentes profondeurs, largeurs et apparences sur différents types de métaux, par exemple :

  • Un courant de sortie faible de 10 A produira une trace légère.
  • Un courant de sortie plus fort de 15 à 25 A produira une trace plus importante.
  • Des vitesses de déplacement de la torche plus faibles associées à une distance torche-pièce réduite produiront un marquage plus large et plus profond.
  • Des vitesses de déplacement de la torche plus élevées associées à une distance torche-pièce augmentée réduiront la largeur et le profondeur du marquage.
Marquage du métal à l‘aide d‘un léger flux d‘air Marquage du métal à l‘aide d‘un important flux d‘air

Marquage du métal à l‘aide d‘un léger flux d‘air

Marquage du métal à l‘aide d‘un important flux d‘air

Air ou argon ?

Le choix entre l‘air et l‘argon affectera la largeur et l‘aspect sur différents types de métaux. L‘argon produit une marque moins profonde et plus étroite de même qu’un produit fini plus net. L‘air oxyde la surface du métal, produisant de petites quantités de scories et une marque plus rugueuse qu’avec l‘argon. Il laisse également une couche plus sombre de métal oxydé sur la surface du métal.

Toutefois, l‘air fournit un avantage important : il est relativement peu onéreux. Le coût de l‘électricité pour produire de l‘air comprimé est à un prix dérisoire comparé à l‘argon en bonbonne. Quand l‘argon est requis, la technologie de détection automatique du gaz du Powermax45 XP aide à réduire la consommation de gaz en mode gougeage/marquage, permettant de réaliser d‘importantes économies par rapport aux autres systèmes de marquage plasma.

Marquage du métal à l‘aide d‘un léger flux d‘argon Marquage du métal à l‘aide d‘un important flux d‘argon

Marquage du métal à l‘aide d‘un léger flux d‘argon

Marquage du métal à l‘aide d‘un important flux d‘argon

 

La vidéo ci-dessous montre un système Powermax45 XP sur une table CNC réalisant des marquages légers et plus importants sur différents types de métal.

Contenus connexes